clin d'œil féminin

Beaucoup de préjugés, de prétentions, de divagations et de mensonges ont désorienté les femmes et les hommes

D’accord ou pas.2

**Points de vue. Clichés. Réalités et opinions

D’accord ou pas d’accord ? –2

*************************************

*Une nouvelle application de rencontre privée destinée aux personnes issues des « communautés créatives »

Raya est une nouvelle application de rencontre privée destinée aux personnes issues des « communautés créatives ». De nombreuses stars en sont membres, on y retrouve Kelly Osbourne et Moby par exemple.

D’accord ou pas.2 media_xll_7936664

La nouvelle application mobile Raya aurait pu s’appeler le « Tinder des Illuminati ». Ce site de rencontres privé vise une clientèle haut de gamme, plus précisément les individus issus des « communautés créatives ». Les membres sont sélectionnés sur base de deux critères: leur influence sur Instagram, évaluée grâce un algorithme secret, et leur degré de popularité, déterminé par le vote d’un comité anonyme. Le réseau a également toute son importance. Plus vous êtes recommandés et suivis par des membres Raya, plus vous avez de chances d’y entrer. 

Au sein de cette communauté exclusive, on retrouve des célébrités, notamment Kelly Osbourne et Moby, des mannequins, des sportifs, des photographes ou encore des stars de Youtube. L’application n’est évidemment pas gratuite, il vous faudra débourser la somme de 7,99 dollars pour un mois d’utilisation. Afin de préserver la confidentialité des informations publiées par ses membres, Raya a mis en place plusieurs stratagèmes. Si vous réalisez une capture d’écran d’un profil par exemple, vous recevrez une notification indiquant que vous serez expulsés de la plateforme si vous publiez la photo en ligne. 

Une journaliste du New York Magazine, Alice Hines, a réussi à être acceptée au sein de l’application, elle a donc pu interroger certains de ses membres. « Chaque personne inscrite sur Raya est sexy », lui confie l’un d’entre eux. « Tinder, c’est devenu l’équivalent de la drague dans les transports publics », lui indique un autre. Chloe Mackey, journaliste et mannequin, explique quant à elle: « Personne ne trouvera l’amour sur Raya. C’est juste un moyen de booster son ego ».*Lundi 17/08/2015 / 7sur7

Si les profils Tinder étaient honnêtes, ça donnerait ça

***********************************

*Six raisons pour arrêter de porter un soutien-gorge tous les jours? 

Des économies, un gain de temps, un immense sentiment de liberté, ça donne envie, non?

media_xll_8392026

Sur le site de Terrafemina ce mardi, la rédactrice Jack Parker invite les femmes hésitantes (et qui peuvent se le permettre) à passer enfin à l’acte: et si elles arrêtaient de porter un soutien-gorge tous les jours? Voilà au moins six avantages:1. Ça coûte moins cher
Vu le prix (exhorbitant) de la lingerie féminine, en arrêtant d’acheter de nouveaux soutiens-gorge, vous allez forcément faire des économies dans votre budget consacré aux vêtements. 

Libération des tétons !

2. Bien à l’aise
Toutes les femmes connaissent ce sentiment exaltant à la fin d’une longue journée: celui de pouvoir enfin retirer son soutien-gorge. « Imaginez vous sentir comme ça… tous les jours », indique Terrafemina, avant de conseiller le port d’un petit débardeur moulant pour soutenir sa poitrine un minimum.

3. Quels bénéfices?
On a longtemps dit aux femmes qu’elles avaient besoin de mettre un soutien-gorge pour éviter d’avoir les seins qui tombent plus tard. Mais une 
étude française de 2013 avait remis ce principe en question. Le soutien-gorge serait-il inutile? 

Secouez-moi tout ça.

4. La liberté
Si vous vous sentez plus à l’aise sans soutien-gorge, il est temps de se libérer de cette contrainte que la société vous impose. « Vos seins n’appartiennent qu’à vous. »

5. C’est meilleur pour le dos
Enfin, ça dépend de la taille de votre poitrine. Pour celles qui ont des gros seins, le port du soutien-gorge reste conseillé, pour le bien de leur colonne vertébrale, mais pour les petites poitrines, c’est l’inverse: les soutiens trop serrés ont tendance à écraser la cage thoracique, et les bretelles peuvent aussi causer des soucis respiratoires.

Adieu bretelles rebelles !

6. Un gain de temps
Non seulement vous allez gagner du temps en vous habillant le matin (plus besoin d’assortir votre soutien-gorge à votre culotte) mais aussi plus globalement, vous pouvez enfin abandonner cette impossible quête du soutien-gorge le mieux adapté à votre morphologie. 

*7sur7 /10/02/16 -

***********************************

*Une jeune maman allaite son fils… et le fils d’une amie.

Une jeune maman est sous le feu des critiques après avoir posté une photo d’elle en train d’allaiter son fils… et le fils d’une amie.

Jessica Anne Colletti, qui vit en Pennsylvanie, a partagé la photo sur Facebook. Elle explique qu’elle nourrit les deux enfants depuis un an. Son fils a 16 mois, celui de son amie, 18 mois. Jessica explique qu’elle garde l’enfant de son amie pendant qu’elle travaille. « Il y a tant d’amour entre ces deux frères de lait. C’est un lien spécial qui nous lie tous. »Les réactions sont multiples et très différentes. Si certaines mères trouvent ça « fantastique », arguant qu’au moins le lait est « frais ». « C’est comme un don de lait en mieux: il n’est pas congelé ni altéré, il est 100% frais. » D’autres par contre refuseraient qu’une copine nourrisse leur bébé de la sorte. Jessica a réagi sur le blog de Maman Bean Parenting: « Allaiter le fils de mon amie était naturel pour moi. J’ai commencé à le garder quand il avait 5 mois et je lui ai demandé la permission de le nourrir. Elle a répondu avec enthousiasme parce qu’elle avait des problèmes avec sa précédente gardienne. Mon amie a eu des problèmes pour allaiter au début mais a réussi à le faire pendant neuf mois. Elle a toujours été heureuse de savoir que son fils avait la nourriture et le confort dont il avait besoin alors qu’elle travaillait. Allaiter son petit garçon a créé un lien spécial entre nous, un lien que je chérirai pour toujours. » *12/08/2015 / 7sur7

*********************************

*Elle allaite lors d’une séance au Parlement

Elle allaite lors d'une séance au parlement

Une photo qui fait avancer la cause des femmes, pour qu’elles n’aient plus honte d’allaiter en public.

Un peu plus tôt ce mois ci, l’Argentine Victoria Donda Perez a été photographiée en train d’allaiter sa fille de huit mois lors d’une session au parlement. La femme de 37 ans qui travaille à plein temps souhaite également accorder du temps à son enfant. Elle a prouvé avec ce geste que concilier vie de famille et vie professionnelle était possible.Sur Twitter, beaucoup saluent son geste. « Si ça ne montre pas son engagement pour les autres, qu’est-ce que c’est? » Un internaute fait cependant remarquer que Victoria Donda Perez fait partie des privilégiés. Beaucoup de femmes n’ont pas l’autorisation, le temps ou le privilège d’allaiter de la sorte sur leur lieu de travail. « Alors que cela ne devrait pas être un privilège mais un droit! » *Lundi 17/08/2015 / 7sur7

********************************

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Change The World Together |
April Bowlby |
Une consultante et ses reto... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luxotesteuse
| L'Opportuniste
| Vieillir ensemble