clin d'œil féminin

Beaucoup de préjugés, de prétentions, de divagations et de mensonges ont désorienté les femmes et les hommes

Archive pour la catégorie 'actualité'

Kamala Harris, colistière de Joe Biden

Posté : 12 août, 2020 @ 7:56 dans actualité, femme | Pas de commentaires »

*Selon une étude, c’est dans les pays dirigés par les femmes que l’on vit le mieux

**Etes-vous surpris ? 

1. La Norvège dans le classement des pays où l'ont vit le mieux.
1. La Norvège dans le classement des pays où l’ont vit le mieux.
Dirigée par une première ministre, Erna Solberg  la Norvège à un score de 92.73 sur l’indice de progrès social.
2. Le Danemark dans le classement des pays où l’ont vit le mieux.
Dirigé par une première ministre, Mette Frederiksen le Danemark à un score de 92.11 sur l’indice de progrès social.
3. La Finlande dans le classement des pays où l’ont vit le mieux.
Dirigée par une première ministre, Sanna Marin la Finlande à un score de 91.89 sur l’indice de progrès social.
 
4. La Nouvelle Zélande dans le classement des pays où l’ont vit le mieux.
Dirigée par une première ministre, Jacinda Ardern la Nouvelle Zélande à un score de 91.64 sur l’indice de progrès social.

5. La Suède

5. La Suède
Avec un score de 91.62
6. La Suisse
Avec un score de 91.42
 7. Le Canada
7. Le Canada
Avec un score de 91.40

8. La Nouvelle Zélande

8. La Nouvelle Zélande
Avec un score de 91.6
*9. L’Islande

Avec un score de 91.09
 10. Les Pays Bas
10. Les Pays Bas
Avec un score de 91.06
 Les quatre premiers pays où l'on vit le mieux sont dirigés par des femmes
Les quatre premiers pays où l’on vit le mieux sont dirigés par des femmes
Le classement pour l’année 2020

En avril dernier, la journaliste Charlotte Seck avait reporté que les pays et les villes dirigés par des femmes faisaient partie de ceux qui ont le mieux géré la crise coronavirus. Angela Merkel en Allemagne, Mette Frederiksen au Danemark, Sanna Marin en Finlande, Katrin Jakobsdottir en Islande, Erna Solberg en Norvège, Tsai Ing-wen à Taïwan et Jacinda Ardern en Nouvelle-Zélande. Ces sept femmes au pouvoir ont en commun d’avoir apporté des réponses beaucoup plus efficaces face au Covid-19. La preuve ? Ces pays sont parmi les moins touchés par la pandémie. Mais leur bonne gestion ne s’arrête pas là…  La Norvège, le Danemark, la Finlande et la Nouvelle- Zélande sont les quatre premier pays du classement Social Progress Imperative, où l’on vit le mieux selon l’indice de progrès social 2020.

Femmes au pouvoir, gouvernement moins corrompu

**Qu’est-ce-que l’indicateur de progrès social ?

L’indicateur de progrès social évalue le bien-être humain et le progrès social en fonction d’indicateurs qui mesurent d’une part, le degré de réalisation des besoins humains fondamentaux (nourriture, logement, sécurité des personnes, etc.), d’autre part, les fondements du bien-être (accès à l’information, santé, etc.). Et il y a une troisième « catégorie », qui évalue les opportunités de développement personnel et d’intégration dans une société donnée. L’indicateur de progrès sociaI se veut être un indicateur complémentaire au PIB, souvent accusé de mettre l’accent uniquement sur la dimension économique.

**Les femmes sont-elles de meilleures dirigeantes que les hommes ?

Ce classement ne prouve pas que les femmes sont de meilleures dirigeantes que les hommes, mais comme le souligne Avivah Wittenberg-Cox dans son article pour Forbes il met en avant un certain paradoxe quand le Brésil et les États Unis dirigés par des hommes « forts », font partis des pays qui ont le plus reculé dans ce classement depuis 2011. Comme la journaliste l’affirme, « les pays qui éduquent, autonomisent et élisent les femmes offrent à tous leurs citoyens les plus hauts niveaux de bien-être« . Ces mêmes pays en tête du classement des pays où il fait bon travailler lorsqu’on est une femme. Respectivement la Nouvelle Zélande s’impose à la troisième place viennent ensuite la Slovénie et la Norvège selon une étude menée par Women in Work Index 2019. Cela ne peut pas être qu’une coïncidence. La France s’est positionnée à la 18ème place mondiale avec un score absolu de 88.78, elle est devant des pays comme l’Espagne et les États Unis mais on reste loin derrière sa 6e place au classement plus traditionnel du FMI.La chancelière allemande Angela Merket et la première ministre finlandaise Sanna Marin

*source: grazia.fr/news- jeudi 17 septembre 2020

******************************************************

*Kamala Harris, colistière de Joe Biden

Image

*Fille d’immigrés, son père est jamaïcain et sa mère indienne. A 55 ans, Kamala Harris est la première personne d’origine indienne à briguer la vice-présidence américaine.

Joe Biden a choisi Kamala Harris comme colistière : sénatrice de Californie, ancienne procureure, ce qui pèse sans doute dans le choix du candidat démocrate. C’est donc en duo avec Kamala Harris comme vice-présidente que Joe Biden veut se lancer dans la course contre Donald Trump.

Joe Biden a annoncé la nouvelle sur Twitter :

„J’ai le grand honneur d’annoncer que j’ai choisi Kamala Harris, une combattante dévouée à la défense courageuse des classes populaires et l’une des plus grands serviteurs de l’Etat, comme ma colistière. »

I have the great honor to announce that I’ve picked @KamalaHarris — a fearless fighter for the little guy, and one of the country’s finest public servants — as my running mate.
10:17 PM · Aug 11, 2020

Kamala Harris s’est dite « honorée » et a répondu par la même voie :

« Joe Biden peut rassembler les Américains car il a passé sa vie à se battre pour nous. Et quand il sera président, il construira une Amérique à la hauteur de nos idéaux ».

A 55 ans, Kamala Harris est la première personne d’origine indienne à briguer la vice-présidence américaine.

Kamala Harris Endorsements. We are fighting for the soul of our ...

Fille d’immigrés, son père est jamaïcain et sa mère indienne. A Chennai, d’où sa mère est originaire, ceux qui la connaissent sont ravis de la nouvelle, comme Lionell Singh, un étudiant qui se dit « rempli de fierté »:

« En plus, c’est une femme. C’est super. La plupart des gens de Chennai vont être très contents que l’une des leurs ait été choisie! »

Kamala Harris a déjà de l’expérience : après deux mandats de procureure à San Francisco, elle a été élue puis réélue procureure générale de Californie. Elle a été non seulement la première femme mais aussi la première personne noire à la tête des services judiciaires de l’Etat le plus peuplé des Etats-Unis.

Quand elle était procureure générale de Californie, elle a travaillé avec le fils défunt de Joe Biden. « J’ai observé comment ils ont défié les grandes banques, aidé les travailleurs, et protégé les femmes et enfants face aux mauvais traitements », s’enthousiasme le candidat démocrate.

En janvier 2017, Kamala Harris est devenue sénatrice. Elle est alors devenue la première femme originaire d’Asie du Sud et seulement la deuxième sénatrice noire de l’histoire du pays.

Sophia Becker, chercheuse spécialiste des Etats-Unis à la DGAP, Société allemande de politique étrangère, explique à la DW :

« Kamala Harris est considérée depuis plusieurs années comme une étoile montante de la politique américaine. Elle a près de vingt ans d’expérience, notamment en tant que procureure générale, sénatrice et candidate à la présidentielle. En campagne électorale, elle est bonne oratrice, et a fait ses preuves en politique. En
tant que procureure et sénatrice, elle s’est beaucoup engagée pour la politique pénale, l’éducation, le social, la politique migratoire etc. En tant que vice-présidente, elle aurait sans doute plutôt en charge la politique intérieure. Joe Biden a, lui, une grande expérience en politique étrangère et c’est ce que lui considère comme une priorité. »

Sans doute qu’outre ses qualifications, son apparence a joué en sa faveur pour être choisie par Joe Biden. Le candidat avait annoncé dès mars qu’il choisirait une femme comme colistière.

Les mouvements antiracistes qui ont suivi la mort de George Floyd en mai l’ont sans doute incité à faire équipe avec une noire, pour se démarquer de l’administration Trump.

Barack Obama salue cette décision « en plein dans le mille » et estme qu’il s’agit « d’un grand jour pour [le] pays ».

Sophia Becker, de la DGAP, estime qu’en effet, par le choix de Kamala Harris, Joe Biden tente de répondre à plusieurs types d’électeurs:

« Le fait que son choix se soit porté sur Harris plutôt que sur Elisabeth Warren, considérée comme plus à gauche, montre qu’il vise un électorat centriste. Mais bien sûr que cela joue aussi un rôle qu‘elle soit la fille d’immigrés jamaïcain et indienne. Après les protestations Black Lives Matter dans tout le pays, le terrain était favorable à une femme noire comme candidate au poste de vice-présidente. Et puis Harris est un choix „sûr“: ni trop progressiste, ni trop radicale, autant de choses qui sont reprochées souvent à l’aile gauche du parti. »

Joe Biden a 78 ans. Il a déjà indiqué qu’il ne ferait qu’un seul mandat. Sa vice-présidente serait alors une dauphine toute désignée pour le scrutin d’après : la présidentielle de 2024…*source: dw.com/ mercredi 12 aoùt 2020

Kamala Harris - Métissage

 

Kamala Harris, la première Afro-Américaine à se présenter à la ...

Avec Kamala Harris, Joe Biden se campe (relativement) à gauche ...

Hollywood's Top Power Players Donate More to Kamala Harris ...

*****************************************************

Les dernières paroles d’el gueddafi à ses enfants

«L’Algérie ne vous abandonnera jamais!»

Kamala Harris, colistière de Joe Biden dans actualité d-350733ce-que-disait-mouammar-kadhafi-a-ses-enfants-sur-lalgerie-d2b11

Dans une lettre publiée sur les réseaux sociaux, Aïcha Kadhafi, la fille de Mouammar Kadhafi, l’ancien leader libyen, a rendu hommage à l’Algérie. La jeune femme, qui se trouve actuellement à Oman en compagnie de sa mère, a révélé que lorsque sa famille était traquée par les forces de l’Otan, soutenues par des miliciens, Mouammar Kadhafi avait demandé à sa femme et à ses enfants de se réfugier en Algérie.

“C’est le seul pays qui ne vous abandonnera pas, ne vous livrera pas et ne sera jamais attaqué par l’Otan”, disait-il. Elle révèle que son père avait également indiqué à sa famille qu’il avait “confiance en les Algériens” qui ne lui “ont jamais fait de mal” en 50 ans de règne. “Je comprends maintenant toutes ces attaques dirigées contre l’Algérie”, conclut Aïcha Kadhafi.*médias mardi 15 décembre 2020

*Saisissant témoignage de Aïcha, la fille de Mouamar El Gueddafi sur les derniers instants, de la vie de son père.

Elle lâche par bribes les vérités du guide libyen sur l’Algérie. Elle raconte que «nous nous sommes cachés dans une grotte en plein désert pendant une semaine», mais tous leurs mouvements étaient détectés par satellite, «si bien que nous avons fini par être repérés», raconte Aïcha El Gueddafi avant de détailler la dernière discussion qu’elle a eue avec son père et ses frères, en vue d’élaborer un plan de fuite. «Mon père pria deux rak’ate à même le sable puis nous réunit pour nous demander notre avis sur le moyen de nous sortir de cette situation.
Mon frère Seïf El-Islam voulait demander le refuge politique en Grande-Bretagne pour y avoir étudié durant 10 ans et parce qu’il avait la nationalité britannique. Mon frère aîné était de son avis, tandis que ma mère Safia voulait que nous nous réfugiions en Arabie saoudite, en Turquie ou en Jordanie, mais mon père refusa en lui répondant sèchement qu’il était hors de question que nous nous jetions dans les bras de nos ennemis», se rappelle-t-elle. Elle poursuit: «Nous avons dit à notre père que le dernier mot lui revenait et que nous le suivrions là où il déciderait d’aller.» Après un long soupir il nous dira:: Partez en Algérie, en 50 ans, les Algériens ne nous ont jamais fait de mal! En Algérie, vous vivrez libres, l’Algérie ne vous livrera pas à l’Otan, et l’Otan n’osera pas violer le territoire algérien pour vous y récupérer, j’en suis convaincu! L’Algérie ne vous livrera pas non plus à la Cour de justice internationale ni à aucun Etat ni institution qui vous réclamerait! L’Algérie ne vous abandonnera jamais!».
«Mon frère Khamis l’a interrompu pour lui demander pourquoi il ne parlait que de nous, en lui demandant s’il n’allait pas nous accompagner. Mon père a alors répondu: ‘’Je suis le compagnon de Che Guevara, je suis le compagnon de Tito, j’ai côtoyé tous les héros, les libres et les révolutionnaires, il n’est pas concevable que je me rende, que je fuis ou que je meure sur une terre autre que celle d’Omar El-Mokhtar! Je suis un soldat révolutionnaire qui porte Le Coran dans son coeur »!», se remémore sa fille qui a donné naissance à une fille à Djanet, dans l’extrême-Sud algérien.
«Quand l’Otan a bombardé mon pays et détruit Bab Al-Azizia (résidence de Kadhafi, ndlr), nous avons fui vers Syrte car c’est la ville de naissance de mon père, mais les traîtres ont couru à nos trousses en grand nombre, ce qui nous a poussés à nous diriger vers Beni Walid qui a opposé une farouche résistance à nos poursuivants», raconte Aïcha El Gueddafi qui ajoute que les notables de cette ville leur avaient fait la promesse de se battre jusqu’au bout.
Mais Mouammar leur a répondu en ces termes: «Nous avons perdu la Libye en tant que terre, nous ne devons pas la perdre en tant que peuple!».
Un témoignage qui intervient dans un contexte particulier où l’on assiste à une cascade de normalisations des pays arabes avec l’entité sioniste, le Maroc étant la dernière proie en date.
«J’ai décidé de rendre public ce témoignage sur mon père aujourd’hui spécialement car je ne peux oublier ce que ce pays (l’Algérie Ndlr) a fait pour mon père et pour ma famille, au moment où je constate un acharnement des monarques du Golfe, d’Israël, des Etats-Unis et de la France contre l’Algérie», a affirmé Aïcha El Gueddafi à partir de son exil omanais.
Sous un déluge de feu des avions de l’Otan, El Gueddafi a fini par être rattrapé puis lynché avant d’être achevé sauvagement par les rebelles libyens.

*lexpressiondz.c / mercredi 16 décembre 2020

***************************************************

12345...24
 

Change The World Together |
April Bowlby |
Une consultante et ses reto... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Luxotesteuse
| L'Opportuniste
| Vieillir ensemble